CFA - MFR LA ROUSSELIERE

La Maison Familiale Rurale (MFR) et le CFA "La Rousselière" forme les jeunes de la 4ème au Bac Pro dans les domaines de la MECANIQUE, de l'AGRICULTURE et des AGROEQUIPEMENTS


Métiers de l'agriculture : le travail est dans le pré !

Publié par MFR 49 sur 7 Juin 2012, 15:50pm

QUAD-2009--8-.jpgEnvie de travailler au grand air, au contact de la nature et des animaux et d'avoir l'espoir de devenir rapidement votre propre patron ?

L'agriculture propose aujourd'hui un large éventail de professions à même de répondre à vos aspirations, sous réserve d'être diplômé et motivé. Rencontre avec des jeunes pros qui ont choisi cette voie malgré les réticences de leurs parents et qui ne le regrettent pas.

Devinette : je suis un secteur économique dans lequel la France est championne d’Europe, j’offre des métiers variés et je recrute à tous les niveaux de diplômes, je suis… l’agriculture !

À eux seuls, les agriculteurs français assurent 18 % de la production agricole de l'Union européenne, suivis par les agriculteurs allemands et italiens. Avec l’agroalimentaire, l’agriculture est l’un des rares secteurs économiques dans lesquels la France vend davantage à l’étranger qu’elle n’achète.

Aujourd’hui il n’est plus vraiment possible d’envisager de faire carrière dans le secteur de l’agriculture sans qualification adaptée. Les diplômes les plus indiqués sont ceux de l’enseignement agricole, qui dépendent du ministère de l’Agriculture, et offrent des parcours de formation complets, du CAP au diplôme d’ingénieur. Ces diplômes sont dispensés dans des établissements appelés Maisons Familiales Rurales (MFR), en formation initiale ou continue, sous statut scolaire en alternance.

D’après le baromètre réalisé par IFOP pour la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles) en mars 2012 (*), 53 %  des exploitants jugeaient leur situation économique “acceptable”, et moins d’un sur trois déclarait avoir connu pendant l’hiver des difficultés assez ou très importantes, soit le taux le plus bas depuis le premier baromètre créé il y a 4 ans.

Beaucoup de clichés circulent sur les métiers de l’agriculture : ils seraient difficiles, exclusivement manuels, mal payés, fermés aux filles… Pourtant, les agriculteurs d’aujourd’hui n’ont plus grand-chose à voir avec les paysans d’antan. “Le métier s’est intellectualisé” résume Patrick Guès. Les agriculteurs d’aujourd’hui sont des chefs d’entreprise, qui doivent avoir toutes les compétences nécessaires en gestion, mais aussi être capable de maîtriser nombre d’aspects techniques complexes, liés notamment aux normes alimentaires et environnementales. Côté revenus, les situations les plus diverses se côtoient et il est difficile de donner des chiffres moyens : les salaires du personnel salarié, tout niveaux de diplômes confondus, restent assez peu élevés (1.200 à 1.500 € net à l’embauche), mais certains chefs d’exploitation gagnent très bien leur vie, notamment dans la production céréalière.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents